Le 1 mai 2016 aura lieu l’Istery Bask une course à obstacles qui se déroule dans le sud ouest de la France sur les commune de Ciboure, Socoa et Urrugne. La particularité de cette course c’est qu’elle propose un tracé de 12 km de 40 obstacles artificiels et naturels au milieu de paysages typique du Pays basque. Tout au long du parcours on alterne entre le sommet des falaises de la Corniche et des sentiers naturels d’Urrugne, le Fort de Socoa et la plage de Ciboure, avec un petit passage par l’océan atlantique histoire de se rafraîchir les idées.

Pourquoi participer à l’OCR Istery Bask ?

J’avais noté cette date dans mon calendrier depuis un bon moment pour deux bonnes raisons:

  • C’est une excellente occasion pour moi de faire une OCR sur les terres qui m’ont vu naître
  • Et la course permet une qualification pour les OCR European Championships (Championnat d’europe indépendant de course à obstacles)

C’est donc avec beaucoup d’entrain et de motivation que je vais prendre la route vendredi soir pour me rendre à Villefranque (ou se trouve ma maison de famille). Je me suis inscrit sur la vague 1 qui permet la qualification au OCR European Championships, ce sera d’abord pour l’occasion de mesurer les progrès qu’il me faut encore accomplir pour me permettre de me qualifier à ce type de compétition. Je rêve tout de même de faire une entrée dans le top 50 de la course.

Istery Bask une bonne occasion de tester les produits de chez SKINS

Comme je l’ai annoncé sur les réseaux sociaux j’ai été contacté par la marque SKINS – vêtements de compression qui me propose de tester sa nouvelle gamme de vêtements de compression la A400.

SKINS A400 compression pour OCR Istery Bask

Je vais donc profiter de cette course pour mettre à l’épreuve le collant long de compression A400 de SKINS et le t-shirt manche courte de compression A400 de SKINS. Entre le dénivelé, le sable, la boue, l’eau de mer, les 12km du parcours ainsi que les 40 obstacles que je vais devoir franchir je pense que ce test en condition réelle devrait me permettre de vous proposer un bon débrief sur la qualité des produits.

Si vous aussi vous prenez le départ de l’Istery Bask n’hésitez pas à me laisser un commentaire pour qu’on tente de se voir après la course pour boire un verre… ou deux… ou plus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *