Après un premier épisode consacré à la tenue à adopter pour participer à sa première course à obstacles de type The Mud Day ou Frappadingue (ce que l’on nomme les Mud Run), je vais aujourd’hui vous parler de la logistique à adopter pour ce type de course.

A la différence de la plupart des courses classiques, les courses à obstacles fonctionnent sur des mécaniques de vagues successives de départ. Les vagues sont le plus souvent constituées de 200 coureurs et le plus souvent vous choisissez la vague sur laquelle vous souhaitez prendre le départ. Si ce n’est pas vous qui choisissez votre vague à l’inscription (ce qui est très rare), l’organisateur vous fait parvenir les informations avant le jour de la course.

Sur certaine course il n’y a que 4 ou 5 vagues mais sur les courses comme le Mud Day, la Frappadingue ou la Ruée des Fadas il n’est pas rare de trouver plusieurs dizaines de vagues qui s’étalent de 9h du matin à 17h le soir.

A quelle heure arriver pour prendre le départ de son premier Mud Day ?

Cette organisation en vague de départ successive fait que la pluspart du temps il existe un village de départ et arrivée sur lequel il y a beaucoup d’animation (The Mud Day le fait particulièrement bien), donc n’ayez pas peur d’arriver en avance voir très avance car vous n’allez pas vous ennuyer. De plus il faut penser à quelques points qui nécessitent de prendre de l’avance par rapport à une course classique:

  1. Le nombre de participants (souvent plus de 2000 personnes) implique en général de très grand parking et donc un long chemin entre le parking et le village de départ
  2. La récupération des dossards se fait quasiment systématiquement le jour du départ. Il faut donc prendre en compte qu’il y aura une file d’attente.
  3. Le passage par le bag drop (ou vestiaire) est un point qui ne prend pas énormément de temps mais qui doit être pris en compte.
  4. Un échauffement collectif est souvent proposé avant de rejoindre le sas de départ et c’est un moment extrêmement convivial qui permet de se mettre dans l’ambiance de la course. Il serait dommage de louper.
  5. L’animation dans le sas de départ qui motive les coureurs et donne le ton à la course. C’est quasi impossible de la louper (à part si vous loupez votre vague) mais c’est un moment important surtout lors de sa 1ère participation.
  6. Enfin l’animation et les épreuves de la course sur le village vont vous faire tourner la tête et vous risquez de passer un peu de temps à regarder les autres coureurs qui passent non loin de vous.
C’est pour toutes ces raisons que je vous conseille d’arriver entre 1h15 et 1h45 avant votre vague de départ. Ce timing vous donnera la possibilité de profiter pleinement de l’ambiance de la course et vous pourrez commencer à créer un esprit d’équipe avec vos coéquipier.

Que faut-il prévoir dans son sac pour son premier Mud Day ?

Pour commencer soyons clair il n’est pas nécessaire de prévoir d’emmener un sac à dos avec vous pendant la course. Cela vous gênera pour le passage des obstacles et les ravitaillements sont très bien conçu et suffisant pour ne pas avoir besoin d’emporter à boire ou à manger avec vous sur le parcours.

Par contre dans votre sac qui ira à la consigne il faut quelques éléments indispensable:

  1. Prévoyez au moins un grand sac plastique par personne (type sac poubelle) pour mettre vos affaires pleines de boue dedans (chaussures et vêtements)
  2. Apportez de quoi prendre une douche (savon, shampoing et serviette) si un espace est prévu pour cela. Dans le cas ou il n’y aurait pas de douche à dispo (ça arrive) prévoyez des bouteilles d’eau et des serviettes en rab histoire de pouvoir vous rincer mains et visage. Les serviettes en rab vous serviront à protéger les sièges de la voiture 😉
  3. Prenez une paire de tong pour allez à la douche ça évite de se retrouver les pieds plein de boue à la sortie de la douche
  4. Prenez de quoi vous changer intégralement sans oublier de quoi se protéger de la pluie et du vent selon le temps prévu car après votre effort vous pourriez avoir vite froid.
  5. Pour ce qui est de l’alimentaire deux choix s’offre à vous, apporter de quoi vous restaurer (selon l’heure pic-nic ou gouter) et de quoi boire (en bonne quantité c’est important l’hydratation) ou alors avoir votre porte-feuille pour profiter des buvettes et coin restauration à dispo.
A minima n’oubliez pas d’apporter de quoi prendre une douche, vous changer intégralement et un sac plastique pour stocker les affaires avec de la boue.

Quelques conseils pour après votre premier Mud Day !

Vous venez de passer la ligne d’arrivée… alors bravo vous faites parti des finishers et normalement votre médaille va vous sembler être le saint-graal. Gardez-là autour du coup et profitez de cette instant magique !

Prenez le temps de vous remettre de vos émotions débriefez avec vos collègues, refaites la course et les obstacles en gros prenez votre temps et faites vous plaisir.

Si par hasard le temps n’est pas au rendez-vous allez prendre votre douche et mettez-vous au sec rapidement pour pouvoir continuer à profiter du moment.

Si c’est votre première participation et que ce n’est pas votre sport ne vous embêtez pas à vous étirer, lundi vous marcherez comme un cow-boy mais ce sera une bonne raison pour pouvoir raconter vos exploits à vos collègues de boulot lors de la pause café.

Si vous avez d’autres questions n’hésitez pas à me les poser en commentaire je me ferais un plaisir d’y répondre.

Un Commentaire

  1. CHADERT

    Bonjour, faut il un temps de récupération aprés une frappading comme celle de Cormeilles en Parisis course de 12 klm avec 40 obstacles,merci .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *